equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 13/06/2018 13:07:50 Référence : 46705

Paquet mobilité : l'OTRE appelle le Parlement européen à ne pas céder sur le cabotage

La commission Transports du Parlement européen a adopté, le 4 juin les trois rapports et mandats de négociation avec le Conseil de l'UE sur le temps de repos des chauffeurs, le détachement en transport international et le cabotage. « Les mesures votées sont inadmissibles, proteste l'OTRE. Elles seront dramatiques pour le pavillon français si elles venaient à être définitivement adoptées par le Parlement européen ». Le 11 juin, l'organisation patronale a adressé aux députés français un courrier afin qu'ils s'opposent fermement aux propositions de la commission transport lors de la prochaine séance plénière du Parlement européen. « Si la majorité des députés semblent convaincus de la nécessité de s'opposer aux propositions de la commission Transports sur les questions du détachement en transport international et les temps de repos, certains sont enclins à ne pas le faire sur le dossier du cabotage, estimant la proposition de la commission transport recevable », souligne l'OTRE. Or, selon elle, proposer un nombre d'opérations illimités durant 48 heures glissant sur une période de sept jours n'est pas acceptable, quand bien même cette proposition est assortie d'une obligation de retour au pays d'origine et l'instauration d'une période de carence de 72 heures. Car les fraudes sont aujourd'hui permanentes et leurs conséquences dramatiques. « Elles conduisent à subir la captation du marché national et régional, principalement par les transporteurs de l'Est. La règle des 48 heures proposée sera à n'en pas douter source de fraudes car trop complexe et très difficilement contrôlable ». L'OTRE demande donc aux députés européens de s'opposer, « sans exception », à toutes les propositions de la commission Transports arrêtées le 4 juin dernier. Elle maintient ses propositions sur le cabotage : instauration d'une période de cinq jours autorisant une seule opération de cabotage assortie d'une carence de sept jours entre deux périodes de cabotage, avec retour au pays d'origine. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année