equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 17/02/2017 15:45:05 Référence : 44336

Le patron monde des camions Mercedes ne restera pas au chômage !

Avant qu'il démissionne, le patron monde des camions du groupe Daimler, Wolfgang Bernhard (voir 44306), avait été considéré un temps comme un successeur potentiel de Dieter Zetsche, le président du directoire du groupe allemand. Le groupe n'a pas précisé la future destination du désormais ex-patron de sa division poids lourds, dont les fonctions sont reprises provisoirement par Dieter Zetsche. Depuis l'annonce de la démission de Wolfgang Bernhard, les langues semblent se délier en Allemagne. On reconnaît que le patron des camions du groupe avait émis des réserves sur la restructuration du groupe via la création d'unités de production faisant doublon et n'ayant pas de raison d'être économique. Ces considérations ont semble-t-il suscité la colère des syndicats, qui auraient fini par « avoir sa peau ». Si apparemment personne ne sait où va aller Bernhard, une chose parait certaine : à 56 ans, il ne va pas rester les deux pieds dans le même sabot. A l'annonce du départ de Wolfgang Bernhard vendredi dernier, l'action Daimler a clôturé en baisse de 0,25 % à la Bourse de Francfort, et celle de Volkswagen a pris 1,54 %. Cette fluctuation subite du cours de l'action VW a été perçue comme le signe avant-coureur du retour de Bernhard chez VW. Il faut dire que les bruits ont été amplifiés par le fait que (hasard du calendrier) les administrateurs du groupe VW étaient réunis à huis clos... Certains analystes ont même déclaré que le passage chez Volkswagen serait une belle victoire pour celui à qui Daimler avait refusé la place de « calife à la place du calife ». Volkswagen a même laissé entendre en privé que son arrivée serait une bonne chose pour sortir la marque du bourbier du scandale du Diesel Gate où elle est enlisée. - JR

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Le Nouveau Stralis
Le verra-t-on en 2017 ?
Chez Iveco, on aime le secret, mais le constructeur est bien conscient qu’il faut lâcher des os à ronger. C’est pourquoi depuis quelques années, il a ... +

Nouveau drame sur la RCEA
La Route de la mort a encore tué
Toutes les fois, c’est la même chose : après un accident sur la RCEA, les pouvoirs publics rappellent que des travaux sont en cours pour réduire la ... +

Transport d’animaux vivants
Attention, fragile !
Le transport d’animaux vivants nécessite du doigté, que ce soit lors des transhumances ou simplement pour conduire les bêtes à l’abattoir... ... +

Pollutec
Le gaz en vedette
Le transport d’animaux vivants nécessite du doigté, que ce soit lors des transhumances ou simplement pour conduire les bêtes à l’abattoir... ... +

Portable au volant 
Prendre conscience des risques
Utiliser le téléphone en conduisant provoque quatre fois plus de morts qu’en 2010... Pas étonnant quand on sait qu’un usager sur trois lit ... +

Péages autoroutiers
Encore une hausse scandaleuse
Depuis des années, on nous répète que les tarifs des autoroutes sont encadrés par une haute autorité qui veille à ce que ces augmentations ne ... +

Année