equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 13/06/2018 13:16:50 Référence : 46706

Les eurodéputés mis en garde contre le dumping social

Comme l'OTRE (voir 46705), divers syndicalistes se mobilisent pour que les eurodéputés rejettent en plénière des décisions prises le 4 juin dernier par certains d'entre eux au sein de la commission Transport du Parlement européen. « Le risque c'est que nous perdions en France encore des emplois dans le transport routier de marchandises », a averti Alain Sutour, responsable international du transport routier pour le syndicat français CGT, lors d'un point presse au parlement européen à Strasbourg. « Car le travail sera fait par nos collègues d'Europe centrale et orientale avec la complicité d'un certain nombre de parlementaires européens et des gouvernements d'Europe de l'est », a-t-il poursuivi. Notre confrère Le Figaro rappelle les grandes lignes du dossier : depuis que la Commission européenne a proposé le 31 mai 2017 de réformer les règles sociales de ce secteur, deux blocs s'affrontent : d'une part les pays de l'Est, auxquels se sont alliés le Portugal et l'Espagne, et de l'autre les pays de transit, la France, l'Allemagne et le Benelux. Les premiers accusent les seconds de protectionnisme, qui eux leur reprochent de favoriser le dumping social. Les gouvernements bulgare, polonais et hongrois « sont en train de vendre leur main-d'œuvre en quelque sorte comme esclaves », a affirmé M. Sutour. Le Figaro rapporte aussi les propos de son confrère de la Fédération européenne des travailleurs des transports, Roberto Parrillo, qui vont dans le même sens : « En Roumanie, ils ont un salaire minimum brut de 350 euros, plus 45 euros au noir par jour. Quand vous ne travaillez pas, vous n'avez rien, quand vous êtes malade, vous n'avez rien, quand vous êtes en vacances, vous n'avez rien. C'est de l'esclavagisme moderne ! ». A suivre demain... - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
A quoi sert-il ?
Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a pour but d’améliorer les conditions de travail et de contribuer à la ... +

Vu à Solutrans
Dans le sens du progrès
Les avancées sur tous les fronts observées chez les exposants de Solutrans ont rempli notre panier pour plusieurs mois... Dernier épisode du ... +

Les tendances du TRM
Des camions VO sur les bras
Deux tendances se distinguent dans le monde du transport routier de marchandises aujourd’hui : d’une part les camions d’occasion ont du mal à ... +

Le Bulgare vainqueur de l’Optifuel Challenge
Il est reparti en Renault T
Comme Renault Trucks fait bien les choses, les trois meilleurs conducteurs sélectionnés parmi 29 concurrents à l’issue du concours Optifuel ... +

Vers le déploiement du gaz
C’est la fête à Bourbon-Lancy
Pour un fabricant de moteurs, recevoir un ministre est toujours un événement, surtout lorsqu’il s’agit de celui des transports. C’est l’honneur qu’a ... +

Limitation de vitesse à 80 km/h
Généralisée envers et contre tout
A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non ... +

Année