equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 07/11/2018 10:49:50 Référence : 47406

A propos des 1 000 PL à l'hydrogène prévus en Suisse d'ici 2023

Effet d'annonce ? Hyundai a annoncé qu'il allait vendre à la Suisse un millier de camions fonctionnant à l'hydrogène (voir 47300), qui seront livrés entre la fin 2019 et 2023. On en sait aujourd'hui un peu plus : le fournisseur de l'hydrogène, le suisse H2 Energy, compte le produire par électrolyse à partir d'un barrage hydroélectrique, ce qui en fait un carburant d'origine renouvelable. De grandes enseignes de distribution et de stations-service suisses (Avia, Coop, Coop Mineraloel, Migros, Migrol, Agrola et Fenaco) se sont réunies en association pour développer un réseau de points de ravitaillement pour le mettre à la disposition des transporteurs concernés.
En ce qui concerne l'aspect technique, le poids lourd de 18 à 34 t sera équipé de 8 réservoirs d'hydrogène situés derrière la cabine, qui alimenteront deux piles à combustible (PAC) montées en parallèle pour transformer l'hydrogène en électricité. La puissance de sortie des PACs (190 kW) rechargera en temps réel une batterie électrique tampon qui alimentera à son tour un moteur de 350 kW de puissance maxi (à un couple de 3400 Nm). Soit des performances comparables à celles des moteurs diesel actuels. Faire un plein d'environ 33 kg d'hydrogène prendra 7 minutes et permettra de parcourir une distance de 400 km.
La batterie à hydrogène montre plusieurs avantages par rapport à la batterie électrique: elle permet de générer l'électricité directement à bord du véhicule grâce à la pile à combustible. Plus légère, elle offre une meilleure autonomie et son temps de recharge est plus court. Par contre, cette technologie se heurte à la quasi inexistence d'un réseau d'avitaillement, ainsi qu'à des contraintes techniques pour la production « propre » de l'hydrogène. Pour le moment, 95 % de sa production est issue de ressources fossiles (gaz naturel, charbon, pétrole).
Si Hyundai mène son projet à terme, le coréen supplantera Daimler, qui lancera l'eActros (100 % électrique) de série à partir de 2021. Quant au camion électrique de Tesla promis pour 2020 sur les routes, on en attend toujours des nouvelles ! En tout cas, contrairement au Tesla Semi, l'eActros est déjà opérationnel puisque Mercedes a déjà livré quelques prototypes à des clients sélectionnés. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Série spéciale chez Renault Trucks
Le Tattoo, bel ambassadeur
Le Tattoo est le dernier-né des show-trucks de Renault. Destiné à séduire l’œil en marge des courses camions ou autres manifestations publiques ... +

Le camping-car X-Truck
Un Renault pour aller au bout du monde
Il y a des gens qui sont faits pour se rencontrer. Quand Frédéric et Sylvia ont croisé la route de Renault Trucks, ils ont eu envie de donner ... +

A la coopérative Biocoop
Des Scania en boîte Allison
Le site Biocoop à Sainte-Geneviève-des-Bois (91) a réceptionné son 2e Scania GNC équipé en Allison. Une expérience que la coopérative va mettre à ... +

XF Convenient
Daf se lance dans l’hybride
Daf, qui habituellement ne jure que par les vertus des véhicules diesel, a tout de même fait des expérimentations en hybridation ... +

Le transport au Botswana
Le pays au temps figé
En Afrique australe, les routiers doivent faire preuve de beaucoup de patience. Aux frontières, il leur arrive d’attendre des semaines pour ... +

90 ans de Daf
Petit devenu grand
Il y a 90 ans, deux Hollandais, Hub van Doorne et son frère Wim, créaient une entreprise destinée à fabriquer des armoires et des ponts élévateurs ... +

Interview décalée avec...
Jean-Yves Kerbrat, DG de Man France
Pour cette rubrique qui aborde les grands patrons du secteur par le biais de leur vécu d’homme, et pas seulement de dirigeant, nous tendons cette ... +

Année