equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 14/05/2019 14:09:18 Référence : 48476

Tom, patron du Relais L'Escale, publie un livre

A-t-il été inspiré par sa position privilégiée au cœur d'un va-et-vient incessant de clients dans son célèbre Relais Routiers de Châteauroux, ou simplement écœuré par le gaspillage général ? Tom (Dominique Thomas de son vrai nom) s'est fendu d'un livre rassemblant ses réflexions et analyses à propos de l'impact de l'homme sur l'environnement. Intitulé Anthropocène ou la mise à mort, il est signé du pseudo Tommy Blasphème. La République du centre, qui l'a interviewé, nous apprend que ce pseudo est un clin d'œil à ses plus jeunes années. « Il y avait un groupe rock dans l'Indre, lorsque j'avais 15-16 ans, qui se dénommait Blasphème. Lorsque j'ai commencé à écrire (à l'époque, des poèmes), j'ai opté pour cette dénomination », confie-t-il à notre confrère. Quant au nom du livre (l'Anthropocène), il fait référence à l'ère géologique actuelle, où l'homme agit sur l'ensemble de la planète. Sur une soixantaine de pages, Tommy Blasphème évoque la nécessité de se prémunir contre les différents types de pollution, contre la pauvreté humaine, contre les multinationales de l'armement, etc., et dévoile en détail, avec diverses illustrations réalisées sur la base d'une maquette, son idée de Treci, un transport en commun individualisé.

« L'idée : vous êtes transportés individuellement, en commun dans des bus compartimentés conduits par de vrais conducteurs », explique Tom à nos confrères. Les utilisateurs jouissent de compartiments individuels, à utiliser seuls, en famille ou entre amis, avec tout le confort : bureau, climatisation ou chauffage, lumière, radio, prises pour ordinateur, wifi, etc. « Moins de pollution et de bouchons », explique Tommy Blasphème en donnant une liste de chiffres permettant de mieux appréhender et analyser ses propos.

D'autres pages traitent notamment de différentes énergies : solaires, éoliennes, arbres à vent, hydroliennes. Tommy Blasphème s'insurge également contre tous les éléments pollueurs, et notamment les matériaux synthétiques, comme le plastique, qui ne sont assurément pas indispensables à l'usage des humains. « Anthropocène ou la mise à mort », 282 pages, en vente dans toutes les librairies de l'Indre et au restaurant L'Escale. Prix : 16 euros.

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Anne Pugnet
Spécialité : transport de chevaux
Basée dans le Pays de Gex, dans l’Ain, Anne Pugnet combine trois passions : le voyage, les camions et les chevaux... Même si, à 62 ans, elle commence ... +

Volvo Connect
Tous les services en un coup d'œil
Volvo Connect est une base sur laquelle les clients de Volvo Trucks (dont les patrons chauffeurs) peuvent souscrire aux services (payants) qui leur ... +

L’Optifuel Lab 3
Objectif : 13 % d’économies de carburant
Nom de code : Falcon. Ce n’est pas une opération mise en place par les services secrets, mais un projet de véhicule très réaliste, l’Optifuel Lab ... +

Transparence dans la consommation des camions
C’est parti pour Vecto !
Depuis le 1er janvier 2019, les constructeurs doivent passer à la moulinette du logiciel Vecto tous les poids lourds neufs de 16 t et plus qui ... +

Transport d’œuvres d’art
Un travail d’orfèvre
C’est une branche très spéciale du transport routier, puisque la marchandise elle-même a en général une valeur qui dépasse celle de l’ensemble ... +

Evénements et nouveautés en 2018
Une année dans le rétro
En 2018, le transport routier a connu une croissance importante, malgré des règles de travail très strictes et des événements perturbateurs... Nous ... +

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Année