equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 28/07/2020 10:07:32 Référence : 51076

L'Etat veut redémarrer le « mammouth » fret ferroviaire en injectant immédiatement 63 millions d'euros !

Le Premier ministre, Jean Castex, a fait des annonces pour le moins surprenantes pour favoriser le fret ferroviaire sur le territoire... et supprimer des milliers de camions de la route par an ! Le fret ferroviaire était déjà un gouffre financier, il pourrait l'être encore davantage et c'est le contribuable qui va payer. Même le quotidien Les Echos de ce matin s'interroge sur cette faisabilité : « A l'heure où la transition écologique fait figure de remède miracle pour relancer une économie mise par terre par l'épidémie de Coronavirus, le Premier ministre a annoncé lundi une série de mesures censées soutenir le fret ferroviaire. Suffiront-elles pour ce parent pauvre, de longue date, du transport de marchandises que les politiques gouvernementales successives n'ont toujours pas réussi à remettre sur des rails » peut-on lire. De toute évidence, le fret ferroviaire ne fait plus l'unanimité. Sa part de marché n'a cessé de s'éroder au profit du transport routier de marchandises, pour tomber à 9 %, soit 5 fois moins qu'en 1974 ! Pour refaire marcher le « mammouth », l'Etat entend débloquer immédiatement 63 millions d'euros pour financer la gratuité des péages d'accès au réseau ferroviaire français de juillet à décembre. En outre, l'Etat prendra en charge 70 % des coûts des péages facturés aux entreprises à partir du 1er janvier 2021. Un « financement annuel » pouvant aller jusqu'à 35 millions d'euros, sous forme d'aides au démarrage, doit aussi faciliter le montage de projets de nouvelles autoroutes de fret ferroviaire. Quant au redémarrage du « train de primeurs » sur l'axe Perpignan-Rungis, qui doit en pratique remplacer 20 000 camions par an, il a essuyé nombre d'échecs. L'Etat souhaite que sa configuration soit « robuste et adaptée aux nouveaux besoins des clients ». A suivre. - FG

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

La guerre contre l’obésité
Les poids lourds catégorie super light
La guerre contre le surpoids ne concerne pas seulement les hommes et les femmes qui se nourrissent mal. Les camions aussi sont concernés par ce ... +

Travailler dans le transport routier
Formé, embauché !
Le transport routier est l’une des branches professionnelles offrant le plus grand nombre de débouchés, avec un choix de plus de 100 métiers ! ... +

Formations obligatoires
Une FCO sur le vif
On voulait se faire une idée in situ du sentiment des routiers à l’issue de leur FCO. Le centre AFT de Gennevilliers nous a ouvert ses ... +

CAP et Bac pro
Un bon sésame pour la vie professionnelle
Il semble qu’un CAP ou Bac Pro en conduite routière soit le diplôme de l’enseignement professionnel le plus difficile à obtenir… mais aussi le moyen ... +

Bilan et perspectives des véhicules industriels
Les best-sellers du marché
Traditionnellement, l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) présente le bilan économique de l’année passée et lève le voile sur 2014. Le marché ... +

Magazine