equipeabonnementboutiquepubContactoFB.png

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 23/10/2020 08:58:09 Référence : 51498

5 ans après, toujours pas de responsable pour les 43 morts de Puisseguin

Qui ne s'en souvient pas ? Il y a cinq ans, le 23 octobre 2015, près de Puisseguin (Gironde), un semi-remorque arrivant à 75 km/h qui s'était déporté et mis en portefeuille dans un virage a percuté un car de retraités en excursion venant en sens inverse. Le choc n'était pas lourd, mais l'embrasement du car en quelques secondes (par l'avant) a provoqué la mort par asphyxie de tous les passagers sauf huit, en plus de celle du conducteur du camion et de son fils de 3 ans.

Malgré les indemnisations des retraités, beaucoup de questions restent sans réponse, notamment de savoir pourquoi le feu a pris si rapidement. L'enquête judiciaire, ciblée au départ sur le réservoir additionnel de gazole au dos de la cabine du camion, et non homologué, a conclu qu'il avait eu un «rôle négligeable», selon une source proche du dossier qui s'est exprimée auprès de notre confrère Le Figaro, qui rappelle qu'en 2017, l'enquête administrative du bureau d'enquêtes sur les accidents de transport (BEA-TT) avait attribué «la cause directe» de l'accident à «une perte de contrôle» du camion dans le virage.

Il préconisait de renforcer les normes dans les autocars sur la tenue des matériaux au feu (tissus, plastiques intérieurs), et d'en introduire sur la toxicité des gaz issus de leur combustion, soulignant que ces facteurs avaient pu alourdir le bilan. Pourtant, la colossale enquête judiciaire a retenu que «les équipements de l'autocar (construit par Mercedes) étaient conformes à la réglementation en vigueur ».

Maigre consolation pour les victimes, un amendement rendra obligatoire dans les autocars à partir de 2022 des plaquettes d'informations de sécurité, à l'image de celles qui existent dans les avions. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

La guerre contre l’obésité
Les poids lourds catégorie super light
La guerre contre le surpoids ne concerne pas seulement les hommes et les femmes qui se nourrissent mal. Les camions aussi sont concernés par ce ... +

Travailler dans le transport routier
Formé, embauché !
Le transport routier est l’une des branches professionnelles offrant le plus grand nombre de débouchés, avec un choix de plus de 100 métiers ! ... +

Formations obligatoires
Une FCO sur le vif
On voulait se faire une idée in situ du sentiment des routiers à l’issue de leur FCO. Le centre AFT de Gennevilliers nous a ouvert ses ... +

CAP et Bac pro
Un bon sésame pour la vie professionnelle
Il semble qu’un CAP ou Bac Pro en conduite routière soit le diplôme de l’enseignement professionnel le plus difficile à obtenir… mais aussi le moyen ... +

Bilan et perspectives des véhicules industriels
Les best-sellers du marché
Traditionnellement, l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) présente le bilan économique de l’année passée et lève le voile sur 2014. Le marché ... +

Magazine