equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 12/10/2021 - 8:37 Référence : 56709

Des conteneurs au froid maintenu 12 à 25 jours sans groupe frigo ni carburant

Avec le redémarrage du train des primeurs (voir 56689), un nouveau concept de conteneur ferroviaire à refroidissement passif va être testé sur 10 jours. Ce transport multimodal transfrontalier de kakis sera complet puisqu'il se fera au départ d'une coopérative agricole de Valence (Espagne) par camion (via Transports Salva) jusqu'à Perpignan, et de là par le train pour Rungis à Paris (via l'opérateur ferroviaire Novatrans), où le conteneur sera récupéré pour le dernier kilomètre par les Transports Mesguen.

Le point fort de cette solution baptisée SmartEcoReefer est son autonomie de 12 à 25 jours en froid (négatif jusqu'à -25° ou positif), avec une réduction de la prolifération bactérienne ou virale, grâce à la technologie qu'elle intègre. Rappelons que jusqu'à présent, le train des primeurs était constitué de wagons isolés maintenant un froid positif (7 à 8°), et d'autres équipées chacun d'un groupe froid (issu d'un moteur alimenté par une réserve de gazole indépendante). Par rapport à ces derniers, plus besoin de contrôler la température, de recharger en carburant et de réparer des moteurs de réfrigération.

La solution très novatrice baptisée SmartEcoReefer offre une autonomie du conteneur en froid de 12 à 25 jours selon l'équipement. Techniquement parlant, la technologie brevetée par PRS Technology dans des conteneurs multimodaux de 20, 40 et 45 pieds fonctionne grâce à des plaques PCM (chargées électriquement et contenant du gaz) libèrent peu à peu du froid. Sur le principe d'un radiateur à accumulation

Si le test en conditions réelles confirme cette capacité, cela devrait supprimer les freins à l'utilisation du rail pour les conteneurs frigorifiques. Car si cela se fait peu, c'est en raison surtout du manque d'approvisionnement des containeurs en électricité ferroviaire et de la discontinuité du corridor méditerranéen. A suivre... - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

La guerre contre l’obésité
Les poids lourds catégorie super light
La guerre contre le surpoids ne concerne pas seulement les hommes et les femmes qui se nourrissent mal. Les camions aussi sont concernés par ce ... +

Travailler dans le transport routier
Formé, embauché !
Le transport routier est l’une des branches professionnelles offrant le plus grand nombre de débouchés, avec un choix de plus de 100 métiers ! ... +

Formations obligatoires
Une FCO sur le vif
On voulait se faire une idée in situ du sentiment des routiers à l’issue de leur FCO. Le centre AFT de Gennevilliers nous a ouvert ses ... +

CAP et Bac pro
Un bon sésame pour la vie professionnelle
Il semble qu’un CAP ou Bac Pro en conduite routière soit le diplôme de l’enseignement professionnel le plus difficile à obtenir… mais aussi le moyen ... +

Bilan et perspectives des véhicules industriels
Les best-sellers du marché
Traditionnellement, l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) présente le bilan économique de l’année passée et lève le voile sur 2014. Le marché ... +

Magazine