equipeabonnementboutiquepubContact

Breves SEJT

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 12/1/2022 - 8:49 Référence : 57267

Tout laisse penser que le marché du VI restera déstructuré en 2022

Dans sa dernière analyse du marché du VI, l'Observatoire du véhicule industriel (OVI Paribas) pointe le dérèglement de la filière VI, freinée en amont par un fort déséquilibre entre demande et offre, un allongement considérable des délais de livraison (339 jours en moyenne pour les constructeurs, 149 jours pour les carrossiers), une inflation des coûts (prix du gazole, nécessité d'investir dans les énergies alternatives, etc.) et une pénurie de chauffeurs (vieillissement de la population et manque d'attractivité du métier)... Tous ces éléments mettent la filière transport et logistique sous pression.

Jean-Michel Mercier, directeur de l'Observatoire du Véhicule Industriel, souligne que le marché du VI a accumulé un stock de commandes d'une importance historique. Les prévisions 2022 dépendent de l'offre qu'on peut qualifier de « grippée ». L'OVI table au pire sur le niveau 2021, au mieux vers les plus hauts historiques.

44 000 véhicules ont été immatriculés en France l'an dernier. Pour cette année, l'OVI prévoit un marché compris entre 45 000 et 50 000 unités, dont 23 000 pour les porteurs et 27 000 pour les tracteurs, soit des hausses comprises entre 2,2 % et 13,6 %. Une estimation très large compte tenu des nombreuses perturbations du marché.

D'une façon générale, le contexte apparaît comme favorable pour le marché du BTP, mais aussi pour le TRM, malgré une importante pression sur les coûts et une inconnue majeure : la situation sanitaire

Pour Jean-Michel Mercier, il est indispensable de se fixer un cadre plus réaliste pour la transition énergétique et la mise en place des ZFE (grille des normes Euro et délais d'application à revoir). L'interdiction des camions Euro 3 en 2025 paraît irréalisable et devra au mieux donner lieu à de nombreuses dérogations. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Transporteurs.net

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

La guerre contre l’obésité
Les poids lourds catégorie super light
La guerre contre le surpoids ne concerne pas seulement les hommes et les femmes qui se nourrissent mal. Les camions aussi sont concernés par ce ... +

Travailler dans le transport routier
Formé, embauché !
Le transport routier est l’une des branches professionnelles offrant le plus grand nombre de débouchés, avec un choix de plus de 100 métiers ! ... +

Formations obligatoires
Une FCO sur le vif
On voulait se faire une idée in situ du sentiment des routiers à l’issue de leur FCO. Le centre AFT de Gennevilliers nous a ouvert ses ... +

CAP et Bac pro
Un bon sésame pour la vie professionnelle
Il semble qu’un CAP ou Bac Pro en conduite routière soit le diplôme de l’enseignement professionnel le plus difficile à obtenir… mais aussi le moyen ... +

Bilan et perspectives des véhicules industriels
Les best-sellers du marché
Traditionnellement, l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) présente le bilan économique de l’année passée et lève le voile sur 2014. Le marché ... +

Magazine