logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports
Actualités de la route et des transports

Recevoir notre Newsletter

10 octobre 2022 - (58696)

ENERGIES ALTERNATIVES

Raffineries bloquées : TotalEnergies propose d'anticiper les NAO et Esso-ExxonMobil réunit les syndicats aujourd'hui

Tout le monde le constate, surtout dans les Hauts-de-France et l'Ile-de-France, ça ne s'arrange pas sur le plan des ruptures d'approvisionnements dans les stations-service. Dans ces régions, près de la moitié des stations-service connaissent des difficultés sur un produit au moins.
La CGT de chez TotalEnergies a proposé samedi de limiter ses revendications à la question des hausses de salaires (et donc de renoncer à ses revendications sur les embauches et les investissements en France) pour entamer dès aujourd'hui des négociations en plein mouvement de grève dans des raffineries et des dépôts. De son côté, sous réserve de la fin des blocages des dépôts et de l'accord de l'ensemble des partenaires sociaux, Total propose d'anticiper au mois d'octobre la Négociation annuelle obligatoire qui était prévue en novembre. La CGT réclame 10% d'augmentation sur les salaires de 2022 !
Deux autres raffineries (du groupe Esso-ExxonMobil) étant en grève depuis dix jours, cet autre groupe pétrolier réunira les syndicats aujourd'hui. En attendant, le gouvernement affirme que l'autorisation pour les poids lourds ravitaillant les stations de circuler le week-end a permis de « stabiliser la situation au niveau national ». A suivre... - MF

Partager