logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

500058


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


23 mai 2023 - (59989)

CIRCULATION

Autocars interdits en 2024 au centre de Paris : la FNTV dénonce un « autocar-bashing » injustifié

Les autocars ne pourront plus circuler dans une Zone à trafic limité que la ville envisage d'instaurer dès début 2024. Ceci fait suite à une concertation organisée par la Mairie de Paris le 17 mai sur la place des autocars de tourisme. Cette Zone à trafic limité (ZTL) est composée du centre de Paris, du 1er au 4e arrondissements et des 5e, 6e et 7e arrondissements au nord du boulevard Saint-Germain. La mesure s'applique à tous les autocars de tourisme, toutes motorisations confondues. Seul l'accès au parking du Louvre par les quais ouest sera permis. Les déposes-reprises de passagers ne devraient plus être autorisées dans cette zone. « Cette ZTL s'ajoute aux contraintes de la Zone à faibles émissions (ZFE) du Grand Paris qui exclura progressivement les autocars en fonction de leurs vignettes Crit'Air. La FNTV a mis en garde la Mairie de Paris à plusieurs reprises sur le caractère anti-écologique de ce projet de ZTL et dénonce ''l'autocar-bashing'' injustifié auquel se livrent les élus de Paris en soutenant ce projet. La Ville de Paris se privera de retombées majeures de l'économie touristique auquel l'autocar contribue de manière vertueuse. Le transport par autocar est un transport collectif inclusif qui permet à de nombreuses catégories de personnes de se déplacer (groupes d'enfants, de seniors, touristes avec valises), faute de pouvoir emprunter les transports urbains classiques. Les nombreux commerces, hôtels, restaurants, salles de spectacles, sites touristiques et culturels desservis par autocar subiront des pertes économiques directes liées à cette exclusion complète des autocars de la zone centrale. L'impossibilité des déposes-reprises des passagers devant ces lieux entraînera des reports de flux à l'extérieur de la ZTL » précise la FNTV. Elle estime que l'instauration de cette zone quelques mois avant l'ouverture des Jeux Olympiques et paralympiques de Paris 2024 laisse présager un « parcours du combattant » pour les nombreux spectateurs qui souhaiteront se rendre dans le centre de Paris pour les festivités. La fédération s'étonne que malgré ses objectifs écologiques affichés, ce projet ne fait pourtant aucune distinction entre les autocars diesel et les motorisations alternatives dans lesquelles les entreprises de transport de voyageurs investissent progressivement dans la mesure de l'offre disponible à ce jour.

Partager
Photo FG

Photo FG

Photo FG

Photo FG


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre